La vallée du grand rift - Guide Tanzanie - Galago Expeditions

La vallée du grand rift

La vallée du grand rift est une immense faille géographique traversant plusieurs pays africains, dont la Tanzanie, le Kenya et l’Éthiopie. Elle déploie des paysages exceptionnels qui concentrent une faune et une flore d’une grande richesse. Une aventure près de la vallée du Grand Rift côté Tanzanie offre de belles randonnées et de safaris inoubliables dans les plus beaux parcs animaliers du pays et autour de nombreux lacs alcalins, sanctuaires de milliers d’oiseaux. En explorant la région, les voyageurs auront l’opportunité de s’imprégner de la culture des tribus locales et faire des rencontres avec les habitants pour un séjour riche en immersion.

Arusha National Park

Pour découvrir une partie de la vallée du grand rift, vous pouvez opter pour un séjour à Arusha. C’est une excellente occasion de visiter le parc national éponyme, d’où on observe par temps clair le pic du Kilimandjaro et le mont Meru. Cette réserve fascine avec sa grande variété de paysages, d’écosystèmes ainsi que sa faune et sa flore d’une extrême richesse. Dans la partie nord du pays, c’est le seul endroit permettant de croiser des singes Colobes noirs et blancs.

En rejoignant le cratère de Ngurdoto, vous explorez de nombreux marécages où errent divers mammifères, dont des buffles et des phacochères. Près des lacs Momela, lacs qui se distinguent par leurs eaux de couleurs variées, allant de bleu au vert, vous ne manquerez pas d’admirer une riche variété d’oiseaux aquatiques, mais aussi des antilopes de l’espèce Cobes Defassa. À travers une randonnée à pied et une balade en 4x4 au cours de la journée, une multitude d’espèces pourront être observées comme les hyènes, les girafes, les impalas, les lions, les léopards et bien d’autres encore.

Manyara National Park

Situé au pied de l’escarpement de la vallée du grand rift, le parc national de Manyara se particularise par sa forêt primaire avec un somptueux lac, refuges éternels d’une multitude d’espèces fauniques. Vous traversez la réserve par le biais d’une piste qui sillonne la jungle luxuriante où foisonnent antilopes, primates et divers spécimens ornithologiques. Par la suite, la forêt dense fait place à une vaste plaine où pâturent de grands troupeaux de gnous, de zèbres et de buffles. C’est cette zone du parc qui abrite les fameux lions de Manyara perchés dans les arbres.

Pour observer les oiseaux, rendez-vous au lac qui occupe près de deux tiers de la superficie du parc. Une kyrielle d’espèces ornithologiques vivent aux abords de cette étendue d’eau, à savoir des milliers de flamants roses offrant aux eaux une teinte rosée. Pour éterniser l’aventure, vous serez convié à prendre quelques clichés à la Rift Valley Photographic Lodge qui surplombe le parc et offre une vue imprenable de la vallée du Grand Rift.

Cratère du Ngorongoro

Laissez-vous séduire par la végétation tropicale aux arbres extrêmement hauts du cratère du Ngorongoro. Pour mieux profiter de ce spectacle éblouissant, une balade en 4x4 suivant les flancs du cratère serait une bonne idée. Vous admirez un panorama superbe avant d’y descendre pour observer une faune exceptionnelle. La formation du cratère résulte d’un soulèvement tectonique important à l’origine même de la Rift Valley. Située à une altitude de 2285m, cette immense caverne renferme la plus grande caldeira volcanique encore entière au monde, avec une superficie de 260 km² et un diamètre de près de 18 km.

Le fond de Ngorongoro regorge de nombreuses espèces animales. Reconnu comme l’une des merveilles naturelles du monde, ce havre paradisiaque compte plus de 30 000 animaux, y compris des espèces rares comme le rhinocéros noir. Au bord du lac Magadi, vous apercevez des flamants roses, des pélicans et des hippopotames.

Les berges du lac Eyasi

Une expérience insolite vous attend aux berges du lac Eyasi où vivent la tribu des Hadzabé, un peuple étonnant de la région. Ici, il n’y a ni habitat ni murs pour se réfugier et se protéger des dangers. Les Hadzabé se nourrissent des produits de la chasse, de petits gibiers attrapés avec des arcs et des flèches, des fruits et des racines de plantes. Leur mode de vie ressemble de près à celui des premiers hommes.

La région du lac Natron

Terre de prédilection des randonneurs, le lac Natron est loin d’être un lac comme les autres. Son nom se doit au natron, un minéral très abondant dans ses eaux. Cette salinité permet à l’eau de couler vers le lac, mais l’oblige à le quitter en saison sèche du fait de l’évaporation laissant place à un sol craquelé.

Ce sont les flamands nains qui apprécient cet écosystème, lequel constitue même leur lieu de reproduction. En visitant les lieux, vous serez convié à une escapade aux abords du lac pour profiter des plus beaux panoramas, surtout lorsque ses eaux prennent une couleur rouge et se peuplent de flamants et d’autres jolis oiseaux.

Membre de Nomadays
Le réseau de spécialistes locaux

Bonjour

Je suis Carlo de "Galago Expeditions". Envoyez-nous votre demande et nous vous répondrons sous 48h.
Prix d'un appel local
+33 0984579518