Chutes de Kalambo

Rendez-vous dans l’extrême sud de la Tanzanie pour découvrir l’un des endroits les plus purs d’Afrique : les chutes de Kalambo. Enfouie au cœur d’une nature luxuriante servant de niche à la fameuse cigogne marabout, la cascade est la deuxième plus haute du continent. C’est aussi un site archéologique de grande importance : on y a découvert des preuves d’habitation datant de l’âge de pierre.

Histoire

Desservie par la rivière Kalambo, les chutes de Kalambo se situent à la frontière entre la Tanzanie et la Zambie. La cascade mesure 221 m de hauteur, ce qui la hisse à la deuxième position parmi les plus hautes cascades d’Afrique.

Un berceau de l’humanité

Avant de parler du paysage naturel grandiose, sachez que les chutes de Kalambo représentent un site archéologique de premier plan. Les chercheurs y ont découvert des traces d’habitation humaine remontant à plus de 250 000 ans et jusqu’à ce jour, des peuples y vivent encore. De 1953 à 1963, l’archéologue britannique J. Desmond Clark a entrepris des fouilles approfondies sur place. Les recherches ont permis de dévoiler des vestiges datant de début de l’âge de pierre. D’autres trouvailles ont démontré l’utilisation précoce du feu par l’homme, il y a environ 60 000 ans. S’ajoutent à cela les outils de menuiserie, ainsi que les ruines de sépulture datant du milieu de l’âge de pierre jusqu’à l’âge du fer, au moment de l’apparition du peuple bantou.

La Zambie a inscrit le site préhistorique de Kalambo sur la liste indicative du Patrimoine mondial de l’UNESCO en 1997. Les chutes ont été à leur tour enregistrées en 2009.

Découvrir les chutes de Kalambo

Enfilez votre tenue d’explorateur et partez à la découverte des chutes de Kalambo dans le Sud de la Tanzanie. Alors que vous vous enfoncez dans la forêt, laissez-vous guider par le bruit de la rivière Kalambo. Le tumulte s’intensifie à mesure que vous vous approchez de la gorge tropicale humide. Le fleuve se jette soudainement dans un immense gouffre, formant une cascade de 212 m de hauteur. Le spectacle est impressionnant.

Voici le moment venu de révéler vos talents de photographe. Du côté tanzanien tout comme du côté zambien, vous avez accès à différents points de vue sur la cascade de Kalambo. Néanmoins, faites attention, car il n’y a aucune barrière de protection et le sentier est parfois glissant à cause des embruns. Ne vous approchez pas trop près du bord.

De mars à mai, les fortes pluies élargissent le lit de la rivière. Le fleuve, qui fait seulement 3 mètres en temps normal, s’étend alors sur 20 mètres de large. Ainsi, lorsqu’il se lance en chute libre au niveau de la cascade de Kalambo, le paysage est encore plus étourdissant. La rivière ne se calmera qu’une fois arrivée au Lac Tanganyika, quelques kilomètres en aval. Durant la saison sèche, la nature est plus apaisée. Vous pouvez traverser en toute sécurité les eaux du fleuve pour passer de la Tanzanie à la Zambie au sommet des chutes de Kalambo.

Faites connaissance avec le marabout d’Afrique

La gorge de Kalambo est le lieu de nidification de la fameuse cigogne marabout, dont l’apparence pourrait bien donner des frissons aux âmes sensibles. Aussi appelée « oiseau Undertaker », cette créature se reconnaît à ses grandes ailes sombres qui enveloppent son corps telle une cape, son long cou, son bec massif, ainsi que ses pattes blanches et fines. Le marabout ne possède pas de plumes sur la tête et son cou. Sa taille varie de 1m30 à 1m50 et lorsqu’il se déploie, son envergure peut atteindre jusqu’à 3 m ! C’est un oiseau charognard qui cherche sa nourriture dans les carcasses de grands animaux et dans les décharges non loin des ports de pêche.

Informations pratiques

Comment s’y rendre ?

Les chutes de Kalambo se situent à environ 50 km de la ville de Sumbawanga. Prévoyez de bonnes chaussures de randonnée, car en quittant votre véhicule, vous allez vous enfoncer dans une forêt tropicale qui n’est pas sans embuches. Si vous n’avez pas le cœur à jouer aux explorateurs, vous pouvez contacter les lodges à proximité pour participer à une excursion en bateau vers la cascade de Kalambo.

Si vous êtes en Zambie, les chutes de Kalambo se trouvent à une quarantaine de kilomètres au nord de Mbala. Des chauffeurs de taxi peuvent vous y emmener, mais assurez-vous que le véhicule soit un 4x4.

Quelle est la meilleure période pour visiter les chutes de Kalambo ?

La meilleure période pour visiter les chutes de Kalambo, et la Tanzanie en général, est la saison sèche, à partir du mois de mai jusqu’en octobre. La saison des pluies, qui dure de mars à mai, est déconseillée. Vous pouvez organiser votre voyage en novembre ou en décembre, mais soyez prévenus : les paysages sont splendides et il y a moins de touristes, mais vous ne serez jamais à l’abri de la pluie.

Membre de Nomadays
Le réseau de spécialistes locaux

Bonjour

Je suis Carlo de "Galago Expeditions". Envoyez-nous votre demande et nous vous répondrons sous 48h.
Prix d'un appel local
+33 0984579518