Dar Es Salaam

Ancienne capitale de la région côtière de l’Afrique de l’Est, Dar Es-Salaam s’impose comme la plus grande ville de la Tanzanie. Cette ville unique ne donne pas toujours une bonne première impression. Ville grouillante et multiculturelle, une cohue ambiante règne dans une chaleur étouffante. Néanmoins, ceux qui s'y arrêtent vantent très souvent son mélange culturel éclectique et son authenticité.

Histoire

Dar signifie littéralement « havre de paix ». En 1866, le sultan de Zanzibar Seyyid Majid fonda la ville sur le site du village de pêcheurs de Mzizima. Au début des années 1900, Dar Es-Salaam connut une forte croissance en tant que centre administratif et commercial de l’Afrique de l’Est. Son expansion industrielle contribua également au développement de la cité.

Dar Es-Salaam était la capitale de la Tanzanie jusqu'en 2005, avant que le gouvernement change pour Dodoma. Aujourd’hui, Dar Es-Salaam se profile comme une ville cosmopolite.

Présentation de la ville

Avec une population d'environ 4 364 541 habitants, Dar Es-Salaam se classe actuellement parmi les villes les plus peuplées de la région côtière de l’Afrique de l’Est. Mais elle n’a pas pour autant perdu son ambiance conviviale. C’est une ville tournée vers la modernité, avec un mélange d’architectures swahilies, coloniales et asiatiques.

Oubliez le chaos total au niveau de la circulation et appréciez simplement le côté cosmopolite de la ville et ses avantages.

Dar Es-Salaam et sa gastronomie

Quoi qu'on pense de la ville, à Dar Es-Salaam on se régale ! En tant que plaque tournante du commerce et grâce notamment à son port maritime, la diversité culinaire se retrouvent dans ses restaurants aux saveurs internationales. Indiens, japonais, libanais ou encore éthiopien, vous pourrez trouver la cuisine qui vous plaît.

Dar Es-Salaam et ses jolies plages

Si la cohue de la ville ne vous fait pas rêver, évadez-vous non loin de la vie urbaine et rendez-vous à la plage. Les plages de Kigamboni, accessibles facilement par bateau, vous offriront un petit havre de paix avec bar et restaurants pour vos petites faims. Laissez-vous bercer par le bruissement des vagues dans un hamac à l'ombre des parasols sur les plages Kipépéo ou Mikadi.

Un peu plus loin, vous pourrez pousser votre petite escapade balnéaire sur les jolies îles Bongoyo et Mbudya. De véritable petit coin de paradis, vous pourrez y séjourner dans un bungallow sur la plage et déguster de délicieux poissons grillés.

Climat

La ville de Dar Es-Salaam possède un climat tropical chaud et humide. La période entre juin et octobre forme la saison sèche et fraîche. Les pluies surviennent épisodiquement entre les mois de novembre et février. La température moyenne dans la région atteint 23.3°C. Les précipitations moyennes sont de 1 100 mm par an.

Comment s’y rendre ?

Il est possible de rejoindre Dar Es-Salaam par avion, en train, en taxi ou en bus.

Par voie aérienne, l’aérodrome le plus proche est l’Aéroport international de Julius Nyerere, situé à environ 10 km du centre-ville et à 20 km de la péninsule de Msasani. De l’aéroport, vous n’avez qu’à prendre le bus ou un taxi pour parvenir à Dar Es-Salaam.

Si vous optez par le train, vous avez le choix entre deux lignes, à savoir le Tanzania Railway Limited et le Tazara. La première ligne serpente à travers le centre de la Tanzanie jusqu’à Dodoma et s’étire à l’ouest jusqu’à Mwanza. La deuxième ligne quant à elle traverse Mbeya et Kapiri Mposhi, en Zambie.

Par la route, un certain nombre de compagnies de bus dessert régulièrement la ville de Dar Es-Salaam. Les véhicules sont confortables, souvent équipés d’un climatiseur.

Que faire ?

  • Flâner dans les rues de la ville
  • Admirer les architectures swahilies
  • Prendre des photos
  • Se détendre à la plage
  • Profiter des bons restaurants
  • Visiter les musées, etc.

Bonjour

Je suis Carlo de "Galago Expeditions". Envoyez-nous votre demande et nous vous répondrons sous 48h.
Prix d'un appel local
+33 0984579518