La grande migration en Tanzanie : notre guide pratique

La grande migration en Tanzanie : notre guide pratique

11 mai 2020

Qui ne rêve pas de voir des milliers d’animaux sauvages lors d’un voyage en Afrique ? La Tanzanie est l’une des plus belles destinations du monde pour découvrir un safari. Mais pour un spectacle de la nature encore plus extraordinaire, rien de tel que de s’y rendre pendant la grande migration, lorsque des centaines de milliers de gnous, zèbres et antilopes, entre autres, traversent la Tanzanie (notamment les plaines du Serengeti) pour se rendre au Kenya. Un moment extraordinaire, sublime, inoubliable, à vivre lors de son voyage en Tanzanie. Voici notre guide pour ne pas rater la grande migration.

  La grande migration en Tanzanie : notre guide pratique   

La grande migration : à la recherche de nourriture et d’eau

Chaque année, des immenses troupeaux de gnous, zèbres et antilopes voyagent ensemble de la Tanzanie au Kenya et inversement, à la recherche d’eau et de nourriture. Plus de 2 millions de gnous et 500 000 zèbres au moins font le chemin chaque année, promettant aux voyageurs le spectacle d’une vie... Des animaux sauvages à perte de vue, la bataille d’une vie, l’espoir d’un demain vert : c’est ce qui vous attend lors d’un séjour pour observer la grande migration en Tanzanie.

Cet impressionnant phénomène naturel est guidé par les saisons des pluies dans les deux pays voisins. En effet, les animaux quittent les plaines du Serengeti lorsque celles-ci deviennent trop sèches, à la recherche de terres fertiles pour la survie du côté de Masai Mara au Kenya. Un cycle de plus de 1000km qui emmène les animaux depuis la région de Ngorongoro au Masai Mara, en passant par la réserve du Serengeti.

  La grande migration en Tanzanie : notre guide pratique  

Quand voir la grande migration

La grande migration dépend des saisons des pluies et donc du climat. Si les dates ne sont évidemment pas fixes, on repère plusieurs moments clés dans l’année, qui pourront vous aider à planifier votre voyage selon vos envies de nature...

Les mois de janvier et février marquent le début de la saison. Les troupeaux se trouvent dans les plaines sud du Serengeti et dans la région de Ngorongoro en Tanzanie. C’est aussi la période des naissances, notamment pour les gnous. D’ailleurs, les plaines sont l’endroit idéal pour mettre au monde les petits animaux fragiles, puisqu’ici les prédateurs ont nulle part où se cacher.

Au printemps, lors des fortes pluies, les réserves d’herbe finissent. C’est à ce moment que les troupeaux commencent leur migration et se déplacent au Kenya, au nord du lac Victoria et près de la rivière Grumeti. Après quelques mois, les nouveaux-nés sont prêts à suivre les adultes. C’est aussi la saison de l’accouplement.

En été, les animaux continuent leur migration vers les plaines du Masai Mara. Ils devront notamment traverser la rivière Mara, très profonde, puissante, et pleine de crocodiles... Ils y restent jusqu’au début de l’hiver.

D’octobre à décembre, les animaux retournent en Tanzanie dans la partie nord de la réserve Serengeti.

Il faudra donc choisir le moment de votre visite en fonction de vos envies de paysage, de pays, et d’animaux. Si vous voulez voir la migration à l’épreuve, optez pour le mois de juin, quand les animaux traversent la rivière Grumeti, ou l’été, lorsqu’ils traversent la rivvière Mara. Des dangers qui vous couperont le souffle et feront d’incroyables photos.

Dans tous les cas, la grande migration est imprévisible puisqu’elle dépend des saisons, mais vos guides locaux seront trouver les troupeaux lors de votre voyage pour vous offrir une expérience exceptionnelle.

  La grande migration en Tanzanie : notre guide pratique   

Les animaux de la grande migration

La grande migration est la plus grande transhumance du monde, avec au moins 2,5 millions d’animaux qui traversent la Tanzanie chaque année, au rythme de 80 km par jour environ. Voici quelques animaux que vous rencontrerez lors de la grande migration :

Les gnous : Ce sont les plus nombreux, environ 2 millions.

Les zèbres : Ils accompagnent les gnous lors de cette aventure, au  nombre de 500 000 environ. Ils profitent notamment des immenses troupeaux de gnous pour se protéger.

Les gazelles ou antilopes : Si elles sont nombreuses à rejoindre le phénomène, ce n’est pas vraiment à cause de la saison des pluies. Tout simplement, ces animaux mangent l’herbe rase, donc l’herbe laissée derrière par les gnous...

A part ces animaux qui migrent, on peut rencontrer lors d’un safari les prédateurs, ceux qui profitent de ces mouvements de masse pour chasser. Parmi eux, citons les lions, guépards, hyènes ou léopards, ainsi que les nombreux crocodiles qui piègent les plus faibles dans les fleuves.

Voir la grande migration n’est pas seulement le moment idéal pour observer des immenses troupeaux d’animaux sauvages. Ils ont aussi quelques rivières à traverser, des falaises à descendre, et doivent affronter de nombreux prédateurs... Ce qui donne lieu à un spectacle extraordinaire, sauvage, parfois sanglant....mais inoubliable !

 

Marion Biremon

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec
Commentaire *
Nom *
Adresse de messagerie *

Bonjour

Je suis Carlo de "Galago Expeditions". Envoyez-nous votre demande et nous vous répondrons sous 48h.
Prix d'un appel local
+33 0984579518