La voie Machame

L’ascension du Kilimandjaro est un rêve, un mythe pour de nombreux aventuriers. Avec ses 5 895 m d’altitude, ce point culminant d’Afrique offre à son sommet neiges éternelles et glaciers. Il est l’un des accomplissements des trekkeurs appartenant à la liste des 7 Sommets. Il demeure une aventure qui se mérite par l’effort de plusieurs journées de marche. Vous pouvez poursuivre des voies plus faciles que d’autres pour rejoindre le Pic Uhuru. Cependant, il faut savoir que même les voies les plus faciles comme la voie Machame requièrent un minimum de préparation. Celui-ci reste relatif à la condition physique de chacun, mais une telle ascension ne s’improvise pas.

La voie Machame à la conquête du Kilimandjaro

La voie Machame est l’itinéraire avec camping le plus populaire pour partir à la conquête du Kilimandjaro. Elle est réputée pour être la plus adaptée à l’acclimatation. Un autre point positif de cette voie est que la montée et la descente se font par deux itinéraires différents. Vous découvrirez de nouveaux paysages sur toute la durée du trek. De la forêt équatoriale à Machame Gate, du plateau rocailleux, en passant par les paysages lunaires de Barafu, jusqu’au sommet glaciaire de l’Uhuru Peak. La voie est assez sauvage et l’hébergement se fait sous tente. La voie Machame s’étale sur 60 Km. Il faut compter en moyenne 6h de marche par jour. Les dénivelés vont de + 730 mètres à + 1200 mètres par jour.

Le trek du Kilimandjaro par Machame

Le trek vers le Kilimandjaro par la voie Machame offre une combinaison accidentée de sentiers qui commencent dans la forêt tropicale près du village de Machame du côté sud-ouest de la montagne. Penadnt six jours, vous monterez sur la bordure du plateau Shira, descendrez dans la belle vallée Great Barranco, pour ensuite contourner le désert alpin du massif Kibo et rejoindre le campement Barafu. À partir de là, la randonnée vers le sommet se fait de nuit vers le bord du cratère du côté est-sud-est par la route de Mweka sur des pentes escarpées avec éboulis.

Le circuit serpente à travers de magnifiques paysages qui changent totalement chaque jour. L’itinéraire de 6 jours est physiquement exigeant pour la plupart des voyageurs. Les deux dernières journées, dont la marche de Barranco à Barafu et la montée de nuit au sommet, demandent une force physique et mentale, à cause de l’altitude et du court temps de repos avant la dernière tentative de nuit vers le sommet.

Les nuits se font sous tente, au réveil, vous découvrez un paysage unique baigné sous les rayons de soleil encore timides.

Le matériel à prévoir

Pour se préparer comme il se doit à ce trek mythique, nous vous conseillons de bien vous équiper :

  • Un bon sac à dos de 30 à 50 L maximum, avec renfort au niveau du dos. Evitez de trop vous charger.
  • Un bon duvet / sac de couchage, confortable, allant jusqu'à -15°
  • Un sac à viande
  • Un matelas autogonflant pour plus de confort
  • Une bonne paire de chaussures de randonnée ou de montagne, qui tiennent vos chevilles et dans lesquelles vous êtes habituée à marcher (évitez les chaussures neuves)
  • Une paire de tennis pour le soir, afin d'être plus à l'aise
  • Une paire de chaussettes chaudes, en laine
  • Des sous-vêtements chauds (collant, sous-pull, style Damart… pas en coton)
  • Un pull chaud, en laine ou en polaire
  • Une surveste en goretex ou micropore imperméable
  • Une cape de pluie.
  • Un bonnet chaud et 1 bonne paire de gants (pour les derniers jours)
  • Une casquette ou équivalent pour vous protéger du soleil
  • Une très bonne paire de lunette
  • Une gourde
  • Une lampe frontale à LED avec pile de rechange
  • Des bâtons télescopiques
  • Suffisamment de T-shirt pour la durée du trek synthétique ou laine
  • Un pantalon trek toile
  • Un pantalon chaud imperméable pour l’ascension finale
  • Une couverture de survie
Membre de Nomadays
Le réseau de spécialistes locaux

Bonjour

Je suis Carlo de "Galago Expeditions". Envoyez-nous votre demande et nous vous répondrons sous 48h.
Prix d'un appel local
+33 0984579518